ça vaut la peine de s’assoir dans les cafés

À la table à côté, le gars dit : « Moi je pense jamais au bon moment. C’est le problème de toute ma vie. »

Dans un dictionnaire, je suis tombée sur le mot Permafrost. Ça signifie « toujours froid ». En cherchant des exemples, j’ai trouvé « Un mammouth permafrost ».
Franchement des fois, j’occupe mon temps n’importe comment.

Dans un article sur la psychogénéalogie*, j’ai relevé l’expression « les loyautés invisibles » : on dirait un titre de livre d’Olivier Adam.
Les loyautés invisibles, ce sont les fidélités inconscientes d’un individu à un ancêtre. Ça c’est pour le pitch.
Je crois qu’on tient un best seller.
Au cas où : ©prem’s.

* dans le Monde du 15 septembre 2012

Une réflexion sur “ça vaut la peine de s’assoir dans les cafés

Les commentaires sont fermés.